Au programme

Les ateliers du matin sont conçus comme un voyage avec une progression au fil des 5 jours. Un véritable trajet ou quelque chose de fort se construit petit à petit autour du thème choisi par chacun•e.

Les activités de l’après midi sont organisées en mode « découverte », avec possibilité de choisir ses ateliers librement chaque jour.
 Certains ateliers sont proposés aux enfants uniquement, d’autres à des adultes et des enfants, d’autres encore uniquement aux adultes.
Les 12-17 ans ont plus de liberté, en fonction du développement et des attentes de chacun•e.

Programme indicatif :

  • 6h30 : aube méditative pour les adultes et les ados
  • 7h-10h : petit-déjeuner, temps libre, participation à l’organisation
  • 10h-12h : Ateliers séparés enfants/ados/adultes: méditation, yoga, TQR, arts plastiques, jeux, découverte de la nature…
  • 12h : Déjeuner pour les enfants
  • 12H30 : Déjeuner pour les adultes
  • 14h-15h30 : sieste, balade en famille, lecture, baignade au lac tout proche, participation à l’organisation
  • 15h30-18h : ateliers et foire aux talents : jeux coopératifs, découverte faune et flore, cueillette, cuisine, zéro déchets, cabane…
  • 18h30-19h30 : dîner
  • 19h45 -20h30 : activité pré-crépusculaire tous ensemble: feu, chants, théâtre etc.
  • 20h45 -21h30 : crépuscule pour les parents : danse, méditation, cercles femmes, cercles hommes, etc.NB: Les activités sont organisées par tranches d’âge (5-11 ans et 12-17 ans ou adultes) Les parents s’occupent de leurs enfants de moins de cinq ans ; ils s’organisent entre eux pour les garder et ainsi participer aux ateliers.

Les organisateurs

Agnès Godard / En Pleine nature

J’ai passé mon enfance à la campagne, quelque part dans l’Ain. Petite fille, j’avais peur de tout : chiens, vaches, souris, serpents etc… Je lisais énormément. Vers dix ans, même plus peur, toujours fourrée dans les bois les prés ou la rivière, avec les frangins et leurs copains puisque les roses avaient été chiches en filles ces années là.
A vingt ans, déjà deux enfants, puis quatre à vingt-cinq… stop on s’arrête ! L’élevage monopolise la mère… plus tard, j’obtiens mon diplôme de maître nageur, et je crée dans la foulée une petite société de production de films et de travaux audiovisuels.
A quarante ans, les enfants ont grandi et je me retrouve libre un week-end sur deux. J’enchaîne de multiples activités et formations : gestion de projets, animation, communication, sapeur-pompier volontaire, accompagnatrice en montagne, marche nordique, marche afghane, gastronomie des plantes sauvages… Je réalise qu’avec un grand-père botaniste et un autre boulanger, un père pharmacien, une mère prof de gym, et bien je reviens aux sources.
Aujourd’hui, maman de deux filles adultes, je suis revenue à la terre avec la création du site agricole et touristique « en pleine nature ». J’habite une yourte et élève des lamas pour les randos, les visites, l’entretien des surfaces et la production de laine. Et je partage mes passions et le fruit de mes constantes recherches botaniques, culinaires, corporelles spirituelles pour aller vers le bien-vivre, en intelligence et amour pour mon environnement et ma planète.

Sébastien Henry / grandir et créer

Papa d’un petit garçon et d’une petite fille, diplômé de l’ESSEC et licencié en psychologie et en philosophie, j’ai commencé une pratique quotidienne de la méditation en 2000, juste avant de partir en Asie où j’ai travaillé pendant 10 ans comme manager puis dirigeant d’entreprise. J’ai longtemps expérimenté pour moi-même comment inviter cette pratique au cœur de l’action. De retour en Europe, j’accompagne des dirigeants d’entreprises et des équipes de direction qui souhaitent nourrir leur travail individuel et collectif par la pratique de la méditation de pleine conscience. Et puis aussi et surtout, je me suis engagé au sein de plusieurs associations en lien avec l’enfance.
Je suis l’auteur de plusieurs livres revisitant la notion de méditation et d’engagement. Par exemple: Quand les décideurs s’inspirent des moines, Un pont entre sagesse et business, Ensemble.

Caroline Jacob

Maman de deux grandes filles, je suis ostéopathe et instructrice MBCT, diplômée de l’université de Strasbourg en « Médecine, méditation et neurosciences ».
Je suis également Formée à différentes approches psycho-corporelles dont la thérapie systémique et familiale, le Massage Holistique ™ et le toucher thérapeutique ™.
Je pratique moi même le yoga et la méditation depuis plus de 25 années et j’anime des groupes de relaxation et de méditation de pleine conscience depuis une dizaine d’années. Cette approche a fait ses preuves dans différents domaines ayant trait à l’amélioration de la santé et de la qualité de vie.

Jean-Philippe Jacques

Papa de trois filles, 24 ans, 19 ans et 5 ans, je me suis bien promené dans la vie professionnelle et sur le continent: docteur en pharmacie (Toulouse), PhD en biologie moléculaire (Los Angeles), certification MBSR à l’Université du Massachussetts. Après avoir travaillé dans le domaine de la biologie moléculaire aux Etats-Unis et en Suisse, je me suis orienté vers la formation appliquée à la santé dans le milieu hospitalier, la prévention scolaire, l’industrie pharmaceutique et l’humanitaire. J’ai créer Ressource-Mindfulness en 2009. Cette structure développe et propose toutes sortes d’interventions basées sur la pleine conscience adaptées à un environnement contemporain en lien avec la santé. le travail, l’éducation. En parallèle, je pratique le taiji et la méditation depuis 1995 et suis actif dans plusieurs initiatives à but non lucratif en lien avec la méditation engagée.

Ilios Kotsou

Heureux papa d’une petite fille, je suis passionné par tout ce qui touche à l’humain et aux émotions. J’interviens principalement sur les thèmes de l’intelligence émotionnelle, du bonheur, de la pleine conscience et de leur lien avec le changement social. Docteur en psychologie, je suis chercheur au sein de la chaire « mindfulness, bien-être au travail et paix économique » de Grenoble Ecole de Management. Formé à la mindfulness (MSBR et MBCT) et très intéressé par les interactions entre science fondamentale et pratique sur le terrain, je suis membre du Mind & Life Europe et j’ai également co-fondé l’association Emergences.
Ce que j’aimerais que l’on transmette aux enfants ? “Cette confiance fondamentale en la vie, et dans le fait qu’ils ont et trouveront les ressources pour traverser les difficultés. Je voudrais qu’ils retiennent que le plus important, c’est le regard que nous portons sur les problèmes et l’attitude avec laquelle nous y faisons face. Enfin, j’aimerais préserver leur capacité d’émerveillement.”

Sandrine Laplace

C’est en perdant, enfant, mon regard dans les étoiles qu’est apparue la grande question de ma vie: « quel sens tout ceci peut il bien avoir ? ». Pour y répondre, je suis d’abord devenue physicienne des particules, en travaillant pendant 15 ans au CNRS et au CERN, auprès du grand accélérateur de particules. Une aventure extraordinaire qui m’a permise de participer à l’une des plus grande découverte de ce siècle: celle du Boson de Higgs.
Les tréfonds de la matière ne m’ayant apporté néanmoins qu’une réponse partielle à la question du sens de la vie, c’est vers mon univers intérieur que je me suis tournée ces dernières années, via entre autres la pratique de la méditation de pleine conscience. Cela m’a permis de réaliser une autre découverte qui ne date pas de ce siècle: dans cet univers intérieur se trouve l’univers tout entier.
Me voici donc « connectée » à tout ce qui est, et pour vivre cela au quotidien, j’ai d’une part co-fondé l’éco centre de ressourcement Izariat qui reçoit Famizariat; et d’autre part j’approfondis cette connexion à moi-même, aux autres et à la Nature a travers des pratiques telles que « Le travail qui relie » de Joanna Macy, et les 8 Shields de John Young.

Nastasya van der Straten

Maman de trois filles, je suis docteur en psychologie et certifiée en interventions psychologiques basées sur la pleine conscience, à l’UCL.
Au départ, j’ai découvert la pleine conscience pour des raisons personnelles. Cette découverte a changé mon rapport au travail, à mes amis et à ma famille, aux bons et aux mauvais moments… à ma vie. Depuis, j’ai tout simplement envie de partager cette pratique avec d’autres personnes qui pourraient en bénéficier.
J’anime des groupes pour enfants, adolescents et adultes « tout-venants ». Je collabore avec l’asbl Emergences (groupes adultes « tout-venant »), avec le collectif Graines d’Emergences (dans les écoles) et la société ITAM (en entreprise). Je collabore également régulièrement avec la faculté de psychologie de l’UCL (comme chargée de cours invitée, collaboratrice scientifique ou formatrice). Enfin, j’ai participé à l’élaboration et suis formatrice pour la Fondation S.E.V.E de Frédéric Lenoir.

Caroline Lesire

Maman d’une adorable petite fille qui m’apprend beaucoup sur la vie, je suis diplômée en sciences politiques et en aide humanitaire internationale. Après avoir coordonné des projets d’accès aux soins de santé en Afrique, j’ai créé en 2009 l’association Émergences avec mon amoureux.  J’en supervise aujourd’hui les activités et anime également des cycles de préparation à la naissance basée sur la pleine conscience. Militante infatigable à l’enthousiasme contagieux, je suis également membre fondateur d’une épicerie coopérative, l’EPI, et d’un projet d’école innovante et éco-citoyenne, l’école buissonnière.
Ce qui me motive au quotidien, c’est de transmettre les belles choses que la vie m’enseigne, de mettre en lumière la beauté qui se trouve en chacun.e, et de rencontrer et faire se rencontrer des humains passionné.es et engagé.es qui agissent pour dessiner d’autres possibles pour demain.

Emmanuel Sierra

Après 10 ans de pratique de la pédagogie Montessori, je suis devenu directeur d’une école offrant aux enfants une immersion dans la nature 2 jours par semaine. Je prône un mode de transmission des connaissances apaisé, et tout cela s’est nourri de mon expérience en tant que papa.

Christophe Girès

Il y a 10 ans, j’ai quitté le monde de l’entreprise, pour aller vers celui du chant professionnel et j’ai commencé à cheminer sur la voie bouddhique. J’ai suivi Thích Nhất Hạnh sur son chemin et j’ai fait du chant mon métier : je me produis, j’enseigne et je dirige des chœurs ; j’aime transmettre la joie de chanter ensemble. Depuis quelques temps, c’est l’enseignement de Fabrice Midal qui me touche ; sa pédagogie, son exigence sur le sens de pratiquer, les passerelles qu’il nous offre entre la méditation, la philosophie et les arts. Je pratique et enseigne le yoga.
Explorer la vie sous toutes ses facettes ; mon père m’a transmis le goût de chercher là où le mystère nous appelle. Je suis allé à sa rencontre en marchant dans le désert, plusieurs fois ; le regard de celui qui m’en a parlé la première fois s’éclairait d’une telle lumière… Je continue à me plonger dans la nature, en parcourant les longs sentiers côtiers, là où le soleil brille de tous ses feux.

Jonathan Orban

C’est d’abord en tant que conjoint et papa que j’ai rejoint l’aventure de Famizariat. Partant d’une distance prudente, l’énergie des rencontres et du lieu ont transformé mon approche en un engagement complet. J’essaie d’apporter au séjour mon goût pour la nature et les veillées scoutes ainsi que mon attrait pour l’organisation.